L'epuisement de l'ancien modele d'industrialisation joint aux effets pervers du transfert de ressources au titre de la dette exterieure, a la deterioration des termes de l'echange, au ralentissement des flux de financement exterieur et aux incidences recessives des programmes d'ajustement, sont les causes principales de la perte de dynamisme et de competitivite des economies d'amerique latine et du recul de la part de la region dans le commerce international pendant les annees 80. La crise a mis en evidence l'essouflement de la strategie de substitution aux importations (ssi) et les inconvenients d'un modele d'insertion exterieure axe sur une specialisation de tendance regressive. Dans cette optique, il convient de remplacer le modele economique reposant sur la ssi et la protection des marches par un autre misant sur l'ouverture et tourne vers les marches d'exportation. La nouvelle strategie de developpement doit viser en priorite a trouver des solutions a l'appauvrissement et aux aux inegalites sociales dans le cadre de politiques sociales de redistribution du revenu plus equitables, en vue de quoi, il est indispensable d'adopter un regime d'accumulation qui associe les secteurs populaires a la consommation et fasse de la demande le facteur dynamique de la croissance economique dans cette nouvelle etape du developpement de la region.